Un nain + une elfe = Une Boumbette!

Ici chaque semaine (enfin c'est le plan), le blogroll de la semaine (puisqu'on vous le dit), des infos sur l'art d'être maman, des anecdotes de Boumbette ou de sa maman et des surprises!

14 octobre 2010

Enfant magazine, je t'aimais mieux avant!

Pour continuer dans la lancée 'Le sommeil est l'unique chose qui manque à mon bonheur', je vais vous parler aujourd'hui du dossier de Enfant Magazine d'octobre 2010: 'L'aider à faire ses nuits'.

Avec un tel titre, j'attendais mon Enfant Magazine (et oui je suis abonnée, comme à Famili et à Parents Magazine d'ailleurs) de pied ferme en trépignant d'impatience. Ce magazine allait enfin me révéler comment faire dormir ma Boumbette, comment l'aider à passer de bonne nuits, comment me lui procurer la plénitude extrême, et même peut être la recette du Nutella (oui ça n'a rien à voir mais ça aurait été chouette aussi)!

Un beau matin j'ouvre ma boite aux lettres et voilà le Graal tant attendu, Enfant-Magazine-qui-détient-la-solution-à-tous-mes-problèmes, ma Morphée en papier! Je me précipite direct dans le salon (je ne me souviens plus où était la naine - et hop coup de pub! - à ce moment là, elle devait - oh miracle - dormir) et ouvre le saint des saints (ok j'exagère ptet un poil là).

Le Papa 2 Boumbette (le 2 c'est lui qui l'a choisi, hein, moi j'écris pas en smesss - pour les gens qui cliquent sur le lien, faut regarder le deuxième commentaire), qui était non loin, a alors vu mon sourire ravi se transformer graduellement en moue sceptique, puis en mine déconfite pour finir par un franc désaccord inscrit tout partout sur mon visage. A vrai dire j'ai été absolument ulcérée par ce dossier et je n'ai même pas pu lire le reste du magazine tellement ça m'a irritée.

Histoire que vous ne gaspilliez pas 2.50€ pour ce chef d'œuvre (et que vous compreniez ma colère - ou pas), je vais vous en faire une synthèse.

Page d'accueil: une jolie photo de bébé qui dort et un texte plutôt engageant. Extrait: 'Un passage pas si simple qui demandera à tous patience, perspicacité et amour.'. Pour l'instant, on n'en sait pas plus, mais on est content.

Suivent alors deux pages pour nous expliquer les phases du sommeil de l'enfant 'in utero' et 'après la naissance'. Bon soyons claires la partie 'in utero' c'est pour faire plaisir aux futures mamans qui achètent déjà le magazine. Mais celles qui ont déjà leur chouquette insomniaque, elles s'en tapent de cette partie. Elles veulent des solutions, et plus vite que ça!

Je survole donc et tourne la page. Ah, ah, ça devient intéressant: '10 conseils pour une nuit complète. Vous êtes épuisés par ces réveils nocturnes sans fin et vous vous demandez quand votre bébé va faire ses nuits?' Oui c'est ça, c'est ça!!! 'Ces quelques conseils, associés les uns aux autres, devraient vous aider à le mettre en condition pour qu'il dorme enfin.' Yeeesss!! A ce niveau là, je suis envahie par l'espoir. Après je lis les conseils. Et c'est là que tout s'écroule. Sur la dizaine de conseils, aucun n'est neuf (ben non y en a dix! Ok je sors...), c'est du genre: donnez lui des repères, un rituel, couchez le quand il est fatigué... et plusieurs autres font s'hérisser les poils de mes... bras évidemment.

Extraits choisis: " Vous venez de coucher votre bébé et il se met à hurler? [...rassurez vous on ne fait rien dans ce blanc, à part lui dire qu'il est temps de dormir, zavez rien manqué] Si les pleurs continuent, faites de brèves apparitions [ouh ouh maman le fantôme] afin qu'il sente que vous êtes là, mais surtout ne le prenez pas dans vos bras [attends c'est toxique les bras c'est connu]. [...] le message est paradoxal pour votre tout-petit." ou encore "Le cosleeping? A éviter".

Petit éclaircissement sur le cosleeping ou cododo en français. Nous ne cosleepons pas avec Boumbette mais il m'est arrivé de la prendre avec nous de manière ponctuelle pour la calmer et la rassurer pendant les nuits difficiles. Et j'ai lu plusieurs témoignages de familles très heureuses du cosleeping. Je n'apprécie donc pas que cette possibilité soit exclue de manière aussi tranchée. D'un autre côté j'avais déjà saisi le message avec l'histoire du 'surtout pas dans vos bras!!! bandes de psychopathes!!'

A ce stade là je suis remplie de désillusions, ma méthode miracle n'est pas dans ce dossier. Mais je me dis, je vais quand même finir de le lire. Et c'est là que je fais la connaissance de Marie Josèphe Challamel, pédiatre et chercher à l'INSERM et auteur de Le Sommeil, le rêve et l'enfant. Comme je suis pas rancunière, je mets le lien vers son ouvrage. Mais je vous conseille plutôt Un sommeil paisible et sans pleurs d'E Pantley que j'ai lu en anglais (The No Cry Sleep Solution) et que je vous détaillerai dans un autre post.

Cette chère Marie Josèphe répond à des parents dans les deux dernières pages du dossier sommeil. Et je suis confrontée à un point de vue digne du 'On a dit JAMAIS DANS LES BRAS, neuneu!' de tout à l'heure, mais puissance dix.

Extraits choisis:
- Une maman explique que le cosleeping a été la solution pour elle et que tout le monde s'en est mieux porté. MJC répond: 'Dormir avec son bébé n'est pas très recommandé. [...] Il vaut mieux le placer dans son berceau qui, lui, peut être à côté de vous si cela vous rassure' J'adore le sous entendu, genre: 'Votre bébé, vous dites qu'il dort mieux avec vous, mais c'est FAUX! C'est vous qui avez besoin d'être rassurée, lopette!'
- Une maman explique qu'elle a du mal à coucher sa fille tôt et que celle ci se réveille vers 2h du mat. Réponse: '[...] Quant au réveil à 2 heures du matin, il semble être affectif. Il faut lui apprendre à s'endormir seule en ne cédant pas à ses appels [...]' Comme Dalida le disait si bien 'Laissez moi chanter! le pleurer!' Scrogneugneu
- Une maman explique que son enfant se rendait malade de rester seul dans sa chambre. Réponse: 'Certains enfants [...] sont prêts à se faire vomir pour attirer l'attention. Il faut rester neutre, le changer dans son lit [C'est vrai que c'est super pratique dans un lit à barreaux], sans rien lui dire [...]'

Voilà vous l'aurez compris, j'ai a-do-ré la tonalité de cet article où les bébés sont considérés comme des petits manipulateurs à 4 mois qui crient rien que pour vous e---der et pas du tout parce qu'ils ont besoin de vous. Je considère qu'un bébé, si il ressent un besoin, est en droit de voir ce besoin satisfait. Et même si l'adulte considère qu'il n'y a pas de besoin. Un bébé ne fait pas de caprice. Et ce n'est pas en lui apprenant que pleurer ne sert à rien, personne ne viendra à lui, qu'on le rend équilibré, je pense.

Je vous ferai plus tard des posts sur les livres suivants: Un sommeil paisible et sans pleurs d'E Pantley et Les secrets d'une charmeuse de bébé de Tracy Hogg que je trouve beaucoup plus équilibrés et sains.

Ceci étant, si vous êtes adeptes des méthodes 'dures' du 'Cry it out' pronées par le Dr Challamel et que cela fonctionne pour vous et ne vous pose aucun problème d'ordre moral, je ne vous blâme pas. Je peux comprendre que les nuit sans sommeil poussent vers des prises de position extrêmes. Ce ne sont juste pas les miennes.

N'hésitez pas à me faire des commentaires sur le sujet! (Genre j'ai presque l'impression de faire un post engagé!)

Posté par MamandeBoumbette à 14:36 - De l'art d'être oune mama - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    Completely d'accord avec toi maman de boumbette!!! c'est du n'importe quoi!!
    Tu sais que j'ai utilisé la méthode easy pour l'endormissement : eh bien maintenant, je couche ma poussinette, elle tourne la tete, machouille son pouce et s'endort en 5 MINUTES CHRONO! sans un cri, sans un pleur merci pour le filon

    Posté par Marie, 15 octobre 2010 à 09:01
  • et la joyeuse conclusion de tout ca c'est que si ton bébé ne dort pas c'est purement de ta faute ô toi la mère trop laxiste qui a osé accourir à la premiere larme!

    Posté par lili, 06 novembre 2010 à 21:17
  • @Marie: C'est cool, j'aime aider.

    @lili: Tu veux dire que toi aussi t'es une maman qui fait rien qu'à contrarier la nature en ne laissant pas ton enfant s'égosiller tout son saoul? Mère indigne va

    Posté par Lisseut, 06 novembre 2010 à 23:14
  • ben ca depend de l'age mais il est hors de question de laisser pleurer plus de qq minutes un nourrisson qui n'a que ce moyen-là de s'exprimer.
    et encore si je la laisse pleurer en general c'est parce que je suis en train de m'occuper des grands
    par contre mon ainée qui dormait super bien toute seule dans son lit depuis l'age de 3 mois vers 12 mois elle s'est mise du jour au lendemain a nous reclamer la nuit et là oui je l'ai laissé pleurer et j'ai appliqué la methode : je viens toutes les 5 minutes la rassurrer mais je ne la prends pas dans mes bras

    Posté par lili, 07 novembre 2010 à 09:20
  • ps : elle a pleuré deux jours et ensuite c'etait fini

    Posté par lili, 07 novembre 2010 à 10:08

Poster un commentaire