Un nain + une elfe = Une Boumbette!

Ici chaque semaine (enfin c'est le plan), le blogroll de la semaine (puisqu'on vous le dit), des infos sur l'art d'être maman, des anecdotes de Boumbette ou de sa maman et des surprises!

05 octobre 2010

Bébé vampire

J'ai passé une mauvaise la pire nuit de ma vie. Et ce n'est pas Boumbette qui parle, c'est sa mère. (Et oui la secrétaire a fait un putsch il fallait bien que ça arrive...) Et cette nuitus horribilis fût suivie d'un début de matinée fort sympathique lui aussi... Mais ne mettons pas la charrue devant ces pauvres volailles et commençons par le commencement.

Plantons le décor (détaillée, le décor, détaillé): vendredi dernier nous sommes allées ma merveilleuse Boumbette et moi chez son médecin attitré. Mon but était de la faire vacciner. Dernier rappel, la fête tout ça. Et aussi de la mesurer histoire de savoir si j'appelle le Guiness des records tout de suite ou pas.

Le Doc sort dans la salle d'attente. Je me lève et essaie de récupérer tout mon barda d'une main tout en tenant la Boumbette dans l'autre bras (c'est pas évident je vous assure). Je réussis cette prouesse et lève le nez pour dire bonjour au docteur. Et je me rends compte qu'il n'est plus là. Ah. Quelques petites minutes plus tard, il s'avère qu'il tente de dépatouiller les RV de visiteurs médicaux qui se sont tous inscrits sur le même créneau, et ça fait trop (Boulets...). Mais nous on peut entrer quand même. Ouf.

Il me demande pourquoi nous sommes là. Je m'émerveille de sa mémoire, après tout c'est lui qui a fait les deux premières injections du vaccin et j'ai la boite du second rappel dans la main. Mais, gentille, je ne fais pas de remarque et indique que c'est pour le vaccin de la petite. Après un petit déshabillage, le Doc l'ausculte et m'annonce que son nez est légèrement honteusement encrassé. [Ici, une petite mise au point s'impose. Comme je ne suis pas complétement aveugle, j'avais remarqué que le nez de ma pitite était cracra. J'ai essayé de lui nettoyer, pour son plus grand plaisir, et à plusieurs reprises, mais il faut croire que je suis sous douée en la matière, puisqu'elle fait plus de bruit après qu'avant... Le mouche bébé à poire accordéon qui s'accordéonne pas ne m'a pas beaucoup aidée il faut le dire. Ni les hurlements de cochon qu'on égorge de ma fillote adorée. J'ai eu peur que les voisins m'envoie la DASS, c'est dire...] Le Doc me regarde alors et dit: "C'est pour le rhume que vous venez me voir?" Sic. Non c'est pour le vaccin, c'est marrant je pensais vous l'avoir déjà dit... Le médecin à la mémoire de poisson rouge ou à l'attention de moineau (au choix) m'annonce alors que pour le vaccin ça va pas être possible vu qu'elle est malade et qu'il va plutôt me prescrire des suppos et des gouttes pour qu'elle aille mieux. Merci monsieur le docteur. (Sur le coup il l'a pas mesurée non plus... Tant pis pour le Guiness) 

J'ai donc soigné mon amour de bébé avec ces ptits médocs en essayant de parfaire le lavage de nez. Bizarrement elle a autant aimé le pschitt dans le nez que les lavages... Jamais contente cette petite...

Le lendemain soir, en rentrant d'une petite soirée à deux, nous retrouvons notre Boumbette avec une voix rauque et une toux peu engageante. Comme je suis une maman stressée par acoup (du genre: "Oh ça va passer" "Ça passe pas? Bon ben urgences hop hop hop!"), nous sommes allés faire un petit tour du côté des urgences pédiatriques histoire de bien terminer la soirée. Je tiens à indiquer pour ma défense que c'est le médecin du 17 qui nous a orientés vers les urgences. D'un autre côté ils n'étaient pas surchargés, donc je n'ai pas culpabilisé.

Aux urgences, ils me l'ont pesée: 7.980kgs. Jolie bête. Mais toujours pas mesurée, raaahhh. Le médecin l'a auscultée et a diagnostiqué une petite laryngite sans gravité. Et une infirmière/puéricultrice/dame en blanc lui a fait un lavage 1784610_patch_pharma_aerosol_masque_enfant_cn_01mandnb_08l_fr_500de nez qui m'a laissée pantoise. Un pur moment de professionnalisme, la théorie faite réalité tout ça. Mais rassurez vous quand j'ai essayé de faire pareil ça a pas marché :) N'est pas sous douée qui veut. A ce stade là, Boumbette n'était pas joyeuse. Il était 1h du mat, on lui lavait le nez et elle n'aime pas ça. Mais c'est alors qu'arrive l'aérosol! Un truc qu'on met sur le nez du bébé pour lui insuffler je ne sais quel substance (c'est le bidule sur la photo). Et ça le bébé n'aime pas. Mais alors pas du tout. Genre le lavage de nez à côté c'est une sortie au parc. En plus ça dure 10 minutes. Son papa et moi on a adoré aussi parce qu'il fallait lui maintenir le masque sur le visage, ce qui se rapproche d'un match de catch.

Une fois ces réjouissances terminée et une nouvelle ordonnance en poche, nous sommes tous allés dormir. La journée du dimanche a été bizarre parce qu'on s'est levé à 11h30 avec toutes ces bêtises... Mais surtout quand j'ai changé la couche de mon bébé joli j'ai eu droit à une peau écarlate, type brûlure du 3° degré, voire incendie de forêt. Mais qu'est ce donc me suis je demandée? Moi qui n'avais jamais vu là qu'une peau de pêche, douce et claire?? J'ai passé la journée à me demander si c'était le lait, la maladie... Point de réponse.

Nuit du dimanche au lundi bof bof mais pourrait être pire. Lundi RAS, elle est à la crèche.

Et là pof la nuitus horribilis. Ma petite Boumbette s'est découverte un goût pour le vampirisme. Goût qu'elle a développé cette nuit aux petites heures du matin. Plusieurs fois je me suis retrouvée assaillie par un bébé tentant de me mâchouiller la gorge. Sans grand succès heureusement. Hier soir ma jeune et douce chouquette s'est réveillée vers 22h40. Elle a alors lancé sa première tentative de vampirisme. Je me suis dit 'Elle a faim' donc je lui ai donné à manger: Boumbette contente, Boumbette dodo. Puis elle a remis ça vers 1hje-sais-plus-combien-j'avais-trop-la-tête-dans-le-**. Sauf que là je lui ai pas donné à manger faut pas rêver non plus, c'est pas self service à tout heure plusieurs fois par nuit. Donc elle a essayé de me rogner en chignant jusqu'à 03h00. A 03h02, elle est endormie. A 03h12, elle tousse. A 03h13, elle pleure. Je ne pleure pas encore mais je souffre déjà. On retourne la voir, on la rendort, elle retousse, je jure '#@& de toux' du fond de mon oreiller, elle se reréveille, et rebellote encore un coup mais sans le réveil. Il est alors 04h00 du matin environ. Je sombre dans un sommeil interrompu par les ronflements du papa de Boumbette (yabon). Et à 05h00, mamzelle repleure. Je pense alors à me petitsuissider. Là mon cerveau est en panne et quand elle s'attaque à mon épaule puis à ma carotide pour la nième fois cette nuit, je craque. Je fais le truc que jamais j'avais fait: Je la prends dans mon pieu pour l'allaiter pendant que je DORS... La miss s'endort aussi, mais vers 6h00 je la ramène dans son lit, ça fera plus de place pour tout le monde. Et là, lassée des ronflements de mon conjoint chéri, je mets mes boules quies, mes seules vraies amies dans cette maison. Je ne sais donc pas si mademoiselle a pleuré entre 06h00 et 07h30 mais j'en doute car elle était charmante au réveil. Je n'ai pas osé calculer mon temps de sommeil, je ne veux pas me faire mal.

Une fois le matin là, j'ai additionné les éléments suivants: nuit agitée + vampirisme patent + fesses rouges vermillon + petite température par moment = poussée dentaire. Je me suis donc équipée ce midi de camomille homéopathique et de gel dentaire...

Je vous raconte tout de même comment a commencé ma matinée: Au matin, mademoiselle chouquette me fait plein de sourires donc je la pardonne (bon je lui en voulais pas vraiment de toute façon). Après l'avoir pomponnée/torturée (ben oui lavage nasal oblige), je descends au RdC et me rends compte avec effroi que mon ronfleur de mari est parti avec le siège auto. Scrogneugneu. J'ai donc amené en poussette une Boumbette perplexe à la crèche. C'est cool c'était justement le jour où j'avais envie de faire 35 min à pied de bon matin et d'arriver en retard au boulot. Merci mon sonneur.

Posté par MamandeBoumbette à 14:17 - La petite vie de Boumbette - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    lol. je ris mais j'imagine que sur le moment c'est pas drôle....moi qui me plaignait de notre nuit où il a fallu la rendormir en 2 heures,deux fois de suite, ben en fait, c'est pas si mal courage maman de boumbette!!!!

    Posté par Marie, 05 octobre 2010 à 14:57
  • J'étais là !

    Pour ma défense, je n'ai pas fait *que* ronfler cette nuit, mon temps de sommeil cumulé est légèrement supérieur à celui de notre rédactrice bien aimée, mais on était quand même loin du méga-pied.

    J'ai eu droit zégalement à quelques sessions de vampirisme nocturne ponctué de vocalises à réveiller un mort.

    Mais j'assume effectivement la boulette matinale : dans la nuit, la nuit noire obscure, obscure et sombre (Isabelle ?), j'ai zappé être parti avec un siège bébé sur la banquette arrière. Oups. La morale de l'histoire : le siège auto toujours le soir tu descendras ou courroux divin tu risqueras !

    Posté par Papa 2 Boumbette, 05 octobre 2010 à 15:00
  • Bonjour à vous deux!
    je me régale toujours autant avec les histoires de Boumbette!! difficile de croire qu'elles sont vraies tant elles sont bien racontées!!! j'adore!
    en tout cas j'imagine comme cela peut être difficile et je vous souhaite plein de courage à vous trois (eh oui pour la petite ça doit pas être facile non plus!!!)
    bisous!

    Posté par Céline, 07 octobre 2010 à 19:05

Poster un commentaire